Introduction

▷ Accès direct 

La  défaillance des fonctions vitales s’appelle une détresse.
Les fonctions vitales sont la respiration, la circulation, le coeur et le cerveau.
En cas de défaillance d’une de ces fonctions, les autres sont souvent atteintes indirectement . Il y a interaction.

Conseil

  • Ce chapitre ” comprendre les détresses” est fait pour réaliser correctement un bilan.
  • Il n’est pas à apprendre mais à lire et encore moins à réciter à l’examen.
  • Il est là uniquement pour vous aider.
  • Si c’est trop compliqué, allez directement à la réalisation du bilan et n’oubliez pas d’apprendre parfaitement les techniques de réanimation.

 

Définitions

Ce qu’exprime le malade comme manifestation de sa maladie s’appelle un signe ou un symptôme.

Le rassemblement de plusieurs signes peut orienter vers la cause de la maladie.

On parle de syndrome.
Par ex. : fièvre, frissons, douleurs musculaires et fatigue font évoquer un syndrome grippal.

Lorsque ces signes sont plus dramatiques, on s’oriente vers la défaillance d’un organe ou d’un système.

On parle alors de détresse.

Les fonctions dites “vitales”

3 fonctions ont un rôle essentiel dans le maintien de la vie:

  • la fonction neurologique
  • la fonction respiratoire
  • la fonction cardio-circulatoire

On parle de fonctions vitales (vitale= “vie”tal) et en cas de défaillance grave de détresses vitales

Note

  • Sans les fonctions neurologique, respiratoire ou cardio-circulatoire, on risque de mourir rapidement

On aura donc :

  • une détresse neurologique
  • une détresse respiratoire
  • une détresse cardio-circulatoire

La fonction cardio-circulatoire est un ensemble ayant le même but: apporter l’oxygène aux cellules.

On peut néanmoins la dissocier en fonction circulatoire et fonction cardiaque permettant de distinguer:

  • la détresse circulatoire (état de choc)
  • la détresse cardiaque (arrêt cardiaque, fibrillation ventriculaire, insuffisance cardiaque aigue)

Attention

  • Si l’inconscience et l’arrêt cardio-respiratoire sont des détresses vitales majeures qui relèvent de gestes de secours immédiats,
  • il existe un certain nombre de situations où une victime peut présenter des signes visibles de détresse vitale sans que pour autant elle soit inconsciente ou en arrêt respiratoire.
  • Conscient = pas de détresse vitale (FAUX)

Il y a donc des pièges qu’il faudra apprendre à connaître.
Par ex. : devant 2 blessés, l’un hurlant de douleurs, plein de sang et l’autre tranquille allongé sur le bord de la chaussée mais pâle, le bilan complet révélera que le deuxième a une détresse circulatoire (état de choc) mais pas le premier…

Détresse vitale versus détresse psychologique

Le mot “détresse” est ambigu, car il exprime aussi une détresse morale: stress, angoisse.

Rôle des fonctions vitales

Fonction neurologique

neuroElle a pour fonction :

  • d’être vigilant et de communiquer avec le monde extérieur
  • de marcher et de faire des mouvements tout en ressentant les douleurs
  • de commander les mouvements respiratoires
  • de protéger les voies aériennes grâce aux réflexes de toux, laryngé et de déglutition

Pour les premiers secours, ce qui compte ce n’est pas la détresse neurologique en elle même (en général inconscience, appelée coma) mais sa conséquence: la détresse respiratoire.

Conseil

  • Détresse neurologique ⇒ Recherche détresse respiratoire associée

Fonction respiratoire

respirationElle a pour rôle d’amener en continue de l’oxygène aux cellules à partir de l’air que l’on respire et d’évacuer à l’extérieur le gaz carbonique.
Pour que tout fonctionne il faut:
– de l’oxygène dans l’air

des voies aériennes libres

des mouvements respiratoires

une alvéole perméable (filtre)

Le relais se fait ensuite par la fonction circulatoire.

Astuces

  • Si vous comprenez ces 4 obligations, vous pouvez retrouver TOUTES les causes de détresse respiratoire

Fonction circulatoire

Elle a pour rôle, grâce à la circulation du sang dans les vaisseaux de transporter l’oxygène et les éléments nutritifs vers les tissus où ils sont utilisés et d’éliminer le gaz carbonique et les déchets.

Pour que tout fonctionne, il faut:

  • du sang dans les vaisseaux
  • du plasma (eau) dans le sang
  • des globules rouges dans le sang

Par ex.: une personne avec très peu de globules rouges dans le sang lors d’une hémorragie massive ne pourra pas survivre car le transport de l’oxygène sera insuffisant.

Fonction cardiaque

La pompe cardiaque a pour rôle de faire circuler le sang dans les vaisseaux donc l’oxygène.

Sans battements cardiaques efficaces (arrêt, fibrillation…) la circulation ne se fait plus.

Relation entre toutes les fonctions

Les 3 fonctions vitales sont liées, si l’une est défaillante, elle retentit sur les autres.

Il y a donc une véritable interrelation entre la fonction neurologique, la fonction respiratoire, cardio-circulatoire.

Toute perturbation d’une fonction vitale entraîne inexorablement la perturbation des autres.

Toute altération de la conscience aura donc un possible retentissement sur la fonction respiratoire avec risque d’asphyxie

Par exemple, la survenue d’un trouble de la conscience (traumatisme crânien, intoxication…) peut chez une victime allongée sur le dos perturber les mouvements respiratoires par un encombrement puis une obstruction des voies aériennes. Une détresse respiratoire s’installe alors jusqu’à la survenue d’un arrêt de la respiration. L’arrêt respiratoire est accompagné rapidement d’une détresse circulatoire puis d’un arrêt cardiaque.

Il en est de même chez une victime qui présente une détresse circulatoire.
Le manque d’oxygénation de l’organisme et notamment du cerveau peut rapidement donner des troubles de la conscience puis une détresse respiratoire qui se termine par la survenue d’un arrêt cardiaque.

Note

  • Le bilan vital fait partie des priorités de l’ambulancier arrivé sur les lieux

interaction

Conseil

Répertoire

  • Noter et définir: signes, symptome, syndrome, détresse, vitale