Maladies de l'environnement

 

 

Température

Attention vous êtes sur une ancienne version.

▷ Mise à jour de la page

▷ Vers menu nouveau site

La mise à jour comporte:

  • nouveaux élements
  • nouvelle présentation
  • lecture sur tablette et smartphone

 

Révisions

prise de la température et physiologie de la régulation thermique

 

Hyperthermie    


 

L'organisme est équipé d'un thermostat interne dans le cerveau qui règle la température du corps à 37°C.

Le corps peut résister à 41°C au maximum 8 heures.

Surtout l'organisme se défend dès les premières sensations de chaleur.

Le cœur s'accélère, les vaisseaux de la peau se dilatent ce qui permet de transpirer et d'éliminer la chaleur. Mais il perd beaucoup d'eau d'où la nécessité de boire beaucoup.

 

Circonstances

 

Canicule

Les épisodes caniculaires sont de plus en plus fréquents en été.

Or la France n'a pris conscience du problème qu'après la dernière canicule mortelle pour un grand nombre de personnes âgées en 2005.

 

Le plus important, c'est l'excès de température nocturne car dans ce cas le corps ne peut pas se reposer.

 

Personnes vulnérables:

  • Vieillard
    Passé à un certain âge, le corps  transpire peu et il n'a pas la notion "d'avoir soif".
  • Enfant
    Par ex.: un enfant "oublié" dans une voiture
  • Malades psychiatriques
    Surtout s'ils prennent des médicaments pour les nerfs et habit non adapté, immobilisation

Coup de chaleur

 

Il survient lors d'un exercice physique important surtout dans une atmosphère humide, mais la chaleur  peut être modérée. C'est le cas des marathons et autres marches notamment chez les militaires.

Ne pas oublier les ouvriers du bâtiment

Facteurs favorisants

  • Hygromètrie >75% (Humidité)
  • Tenue vestimentaire inadaptée
  • Retard à la réhydratation
  • Utilisation de produits dopants: café, amphétamines...
  • Médicaments psychiatrique

Atmosphère chaude et non ventilée

Le cas typique est celui de l'enfant "oublié" dans une voiture exposée au soleil.

 

Conséquences

 

Détresse circulatoire

Il y a rapidement une deshydration avec risque de détresse circulatoire puis neurologique (coma).

 

Insolation

Elle survient lors de l'exposition de la tête au soleil.

Rapidement apparait un maiaise puis inconscience

 

Bilan

Il se manifeste par:

  • des troubles du comportement,
    le plus souvent présents comme: désorientation, agitation voire inconscience et convulsions
  • des crampes musculaires +++,
  • des troubles digestifs à type de nausées, vomissements voire diarrhée.

Un bilan vital est indispensable car le risque de détresse circulatoire est important et à tout instant un arrêt cardiaque peut survenir. La température est élevée.

Ne pas oublier de prendre la température, dans ces circonstances.

 

Gestes à faire

La victime est déshabillée, installé dans un endroit ventilé (si possible climatisé), aspergée d'eau, et le plus efficace enveloppée de linge humide.

L'idéal est de vaporiser de l'eau fraîche (15°C) associé à un courant d'air.

Si la personne est totalement consciente, on doit la réhydrater.

Si la personne est inconsciente, elle est mise en P.L.S.     

Pour une détresse majeure, les gestes habituels de réanimation sont pratiqués.

On peut utiliser la couverture isotherme dite de survie pour se protéger du soleil, mais la face dorée au contact de la victime.

Un bilan au centre 15 est indispensable.

 

 

Attention

Un coup de chaleur peut être MORTEL

 

 

En résumé il faut :

  • Réhydrater
  • Refroidir
  • Oxygéner
  • Alerter

Prévention

  • Eviter les périodes chaudes et surtout humide pour faire un effort
  • Se réhydrater régulièrement
  • Porter des vêtements adaptés
  • La nuit dormir dans un endroit frais

 

 

Liens

Prévention chez les personnes agées

 

 

Fièvre


 

C'est aussi une hyper....thermie, puisqu'il y a augmentation (hyper) de la température (thermie).

Mais on parle de fièvre car les circonstances sont différentes.

 

Il s'agit d'une maladie spontanée en général une infection.

Ce n'est plus une maladie de l'environnement.

(Voir Module Hygiène: Maladies infectieuses)

C'est un phénomène naturel de lutte contre les infections: virus et bactéries

IL faut combattre l'infection plutôt que la fièvre.

Elle n'est pas dangereuse jusqu'à 38-38°5°.

 

Bilan

Tout est possible de la simple fatigue au choc septique.

 

Attention

chez l'enfant , au delà de 38,5° et surtout lors des variations brutales, il y a risque de convulsions.

(Ce sont tous les signes de l'épilepsie, mais dans ce cas on préfère parler de cris convulsive).

 

Signes de gravité

On recherchera tous les signes de gravité lors d'une fièvre:

  • teint pale ou "terreux"
  • Chute tensionnelle
  • Détresse respiratoire notamment laryngé: sifflement,changement de la voix, tirage faisant évoquer une laryngite
  • raideur de la nuque, vomissement, la lumière fait mal (photophobie) évoquant une méningite
  • somnolence voire coma
  • plaques violacées sur le corps en "carte de géographie"

A l'apparition du  signe et au même en cas de doute, il faut immédiatement avertir le centre 15.

 

Conseil

Heureusement toutes les fièvres ne sont pas inquiétantes. Des soins de confort sont nécessaires, surtout chez l'enfant:

  • Faire boire pour éviter la deshydratation

  • Habillez légèrement, enlevez couvertures

  • Température entre 18 et 20°

 

 

Notes

L'hyperthermie entraîne deshydratation

Un coup de chaleur est refroidie avec un drap mouillé

UN coup de chaleur est parfois MORTEL