Entorses, Luxations

 

Attention vous êtes sur une ancienne version.

▷ Mise à jour de la page

▷ Vers menu nouveau site

La mise à jour comporte:

  • nouveaux élements
  • nouvelle présentation
  • lecture sur tablette et smartphone

 

Entorses


 

C'est quoi ?


 

Il s’agit d’un traumatisme de l’articulation.

C’est la distension  ou la rupture (déchirure) d’un ou de plusieurs ligaments.

Il est exceptionnel qu’un choc direct sur l’articulation provoque une entorse.

Il s’agit d’un mouvement forcé (par exemple : on se tord la cheville ou le genou en tombant).

Mais les os ne sont pas déboîtés de l'articulation (contrairement à la luxation).

 

 

 

 

Bilan


 

3 signes permettent de reconnaître une entorse:

 

- douleur : Elle évolue en trois phases caractéristiques : douleur au moment du traumatisme, puis elle se calme pendant un temps variable, puis reprend pour ne plus s’arrêter.

 

- Gonflement. Il est du à un œdème (réaction inflammatoire) et à l’hématome (la capsule ou les ligaments distendus ou rompus saigne

 

- Impotence fonctionnelle.

Elle est plus ou moins importante : en général, le blessé refuse de se servir de l’articulation douloureuse.

Il ne faut pas la confondre avec une paralysie, complication d'une fracture

 

Que faire ?


 

Il faut ne pas prendre appui et transporter pour permettre la réalisation d’une radiographie car la fracture n’est pas à exclure.

 

Vidéos

France 5

 

 

Luxations


 

C'est quoi ?


 

C’est la perte des rapports articulaires normaux.

C’est une déchirure des ligaments (donc entorse) avec en plus l’articulation déboitée.

Il y a eu un mouvement forcé important. 

Mais chez certaines personnes le traumatisme est minime (luxation récidivante de l’épaule) ou après une intervention chirurgicale (luxation d’une prothèse totale de hanche).

Les luxations les plus fréquentes, sont celles de l’épaule, du coude, et également de la mâchoire.

 

Luxation de l'épaule

Luxation du coude

 

Bilan


 

En regard de  l’articulation blessée, il y a déplacement des surfaces osseuses l’une par rapport à l’autre.

Ce n’est pas évident, surtout l’articulation est bloquée, aucun mouvement n’est pas possible car douloureux.

Le membre est en position anormale : bras écarté pour l’épaule avec la main soutenue, rotation du pied pour la luxation de hanche… Les douleurs, œdème, impotence fonctionnelle peuvent être également les signes d’une fracture.

L’os déplacé peut éventuellement comprimer les vaisseaux ou les nerfs qui se trouvent à proximité, d’où la nécessité d’examiner le membre en dessous de la lésion.

 

Luxation de l'épaule

Comment la reconnaît-on?

  • Notion de traumatisme
  • Douleur de l'épaule
  • Impotence fonctionnelle (ne bouge plus le membre)
  • Déformation de l'épaule
  • Position anormale du bras

Que faire ?


 

On vérifie l'absence de paralysie et de compression d'une artère: l'extrémité n'est pas froide. Il n'y a aucune autre lésion traumatique.

Il ne faut pas chercher à réduire la luxation

 

Membre supérieur

  • Le blessé est assis.
  • Il faut ôter bagues et alliance.
  • On vérifie le pouls radial
  • Si possible le membre est immobilisé avec une écharpe.
  • Il est transporté pour radiographie et réduction
  • Il reste à jeun si une anesthésie générale est nécessaire

 

Membre inférieur

Il est immobilisé avec un matelas coquille, mais parfois toute immobilisation est impossible car le membre très douloureux ne peut pas bouger et reste dans une position anormale.

Un transport vers un hôpital est nécessaire, afin de pratiquer une radiographie du membre. La luxation est réduite sous anesthésie.

Rappelons que pour la luxation de la hanche, il y a 2 circonstances totalement différentes:

 

La luxation de hanche sur prothèse de hanche (P.T.H.)

La personne a été opéré et a une prothèse. Lors d'un faux mouvement, parfois minime, la hanche est bloquée et douloureuse, le pied raccourci par rapport à l'autre. L'immobilisation n'est pas nécessaire et un transport simple suffit. La réduction se fera sous anesthésie générale.

La récidive est fréquente

 

 

La luxation de hanche lors d'un accident

Le choc est très violent car la hanche est entouré de grosses masses musculaires.

Il y a souvent d'autres lésions associés voire un polytraumatisme. La douleur est intense et le blessé est parfois choqué. L'intervention du SAMU est nécessaire.

 

 

Notes

Bien distinguer la différence entre entorse et luxation

Connaître leurs définitions

 

 

Attention

Bien différencier luxation de hanche sur prothèse et luxation sur hanche saine

 

 

Conseil

Une fracture est parfois associée

D'où bilan médical obligatoire avec radiographie

 

 

Mots clefs

Douleur

Oedeme

Impotence fonctionnelle

Fracture associée

Immobilisation