precedent
Menu
Menu
Cours
Cours
telechargement
Téléchargement
exercices
Exercices
fiche
Fiches
suivant

Module 1

Introduction

▷ Passer l'intro

Cet enseignement a pour but de dépister les situations d'urgence.
Tout d'abord nous essayons de comprendre les détresses .
Toutes les techniques de réanimation seront décrites avant de les mettre en oeuvre en travaux pratiques.
Puis nous analyserons la protection, l'alerte, le bilan vital et la réanimation associée.
La suite du bilan dépistera une urgence afin d'alerter ou de pratiquer les gestes à effectuer, la position de sécurité la mieux appropriée.
Il sera complété pour obtenir toutes les informations nécessaires: circonstances, antécédents,âge...
La transmission du bilan au centre 15 permettra d'avoir ou non le feu vert pour le transfert primaire à l'hôpital.
Pour le transport, le patient sera installé et conditionné : bonne position, réchauffer...
Pendant le transport la surveillance continue avant de transmettre au service receveur.
Les accidentés, les malades (M2) et les enfants ont des détresses différentes et seront étudiés séparement ainsi que les accouchements inopinés.
La procédure d'approche d'un malade agité est spécifique.
Les risques NRBC seront abordés mais les plans de secours seront étudiés au module 8

Différence avec le module 2 pour le bilan

  • Au module 1 le bilan est axé sur l'urgence pour pouvoir appliquer immédiatement, si besoin, des gestes de secours.
    Les techniques de prise de paramètres sont seulement évoquées.
  • Au module 2, on aborde le bilan maladie par maladie et en utilisant tous les appareils de mesure mis à votre disposition. 
    On apprendra à bien relever tous les paramètres vitaux (voir physiologie) et les différentes maladies seront étudiées

 

Objectifs

La durée de l'enseignement théorique est de 3 semaines soit 105 heures et de 2 semaines de stages.

Contrôle des connaissances


 ▽△ Détail du programme officiel

 

Objectifs de formation

Etre capable de :

  • alerter les autorités compétentes de l'évolution de l'état du patient ;
  • mettre en œuvre les gestes de secours et d'urgence adaptés à la situation du patient, dans le respect des règles de sécurité et de confort ;
  • protéger le patient face à son environnement ;
  • installer le patient en position de sécurité en lien avec sa situation et son état ;
  • assurer le conditionnement du patient en vue de son évacuation ou de son transport

Savoirs associés

Théoriques et procéduraux :

Les gestes de l'urgence dans le contexte du patient
  • notions sur la physiopathologie permettant d'identifier les états d'urgence (détresse respiratoire, cardiovasculaire, traumatismes...) ;
  • identification des gestes adaptés à mettre en œuvre et ceux à éviter selon les situations et l'état du patient.
L'accouchement inopiné
  • connaissance des notions sur la physiologie de l'accouchement ;
  • identification des principales caractéristiques et les besoins d'un nouveau-né.
L'approche d'un patient agité et/ou agressif
  • notions sur les différents états d'agitation ;
  • connaissance des procédures médico-légales.
Les règles d'hygiène, de sécurité et de confort.

Pratiques

Concours à la gestion d'une situation d'urgence :
  • protéger et mettre le patient en position d'attente et de confort ;
  • assurer la protection thermique ;
  • mettre en position latérale de sécurité ;
  • désobstruer les voies aériennes supérieures et mettre en œuvre une ventilation assistée avec oxygénothérapie (sans intubation) ;
  • mettre en œuvre une défibrillation externe ;
  • arrêter une hémorragie : tampon compressif et points de compression ;
  • appliquer les techniques d'immobilisation ;
  • connaître la conduite à tenir devant une plaie cutanée, une brûlure, une intoxication ;
  • savoir aider l'équipe médicale à la préparation du matériel (perfusion, intubation...) ;
  • savoir les gestes à faire et ceux à éviter en cas de risques NRBC.
Concours à la prise en charge d'un accouchement inopiné :
  • recueillir les informations sur l'état d'avancement du travail en vue de les transmettre (rythme et durée des contractions) ;
  • appliquer les gestes d'urgence d'un accouchement : préparer le matériel d'accueil du bébé et la prise en charge de la mère (clamper le cordon)...
Concours à la prise en charge d'un patient agité :
  • évaluer la gravité de l'agitation et appliquer les mesures de sécurité pour le patient, l'entourage et lui-même.

 

Niveau d'acquisition et limites d'exigence

 

L'enseignement en physiopathologie doit être suffisant pour permettre au candidat d'identifier les signes d'alerte afin de mettre en œuvre les procédures d'urgence adaptées, sans entrer cependant dans un niveau de détails trop important afin de rester dans le cadre des missions de l'ambulancier.

Evaluation

Critères de résultat :
  • les informations sur l'environnement du patient et les informations cliniques essentielles pour la réalisation des gestes de secours sont recherchées et prises en compte ;
  • l'installation du patient en position de sécurité est assurée en fonction de son état ;
  • la réalisation des gestes d'urgence est correcte ;
  • le matériel nécessaire au conditionnement du patient est prévu avant son évacuation ou son transport.
Critères de compréhension :
  • le candidat fait le lien entre les informations recueillies sur le patient et son environnement et les gestes à mettre en œuvre ;
  • le candidat adapte la position de sécurité à l'état du patient et utilise avec exactitude et pertinence les gestes d'urgence ;
  • le candidat suit avec rigueur les consignes et procédures pour l'évacuation et le transport du patient.

 

Pour valider le module 1, le candidat devra fournir l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 ou un équivalent reconnu par le ministère chargé de la santé.

 

Stages

Validés par une grille d'évaluation lors des stages : entreprise, SMUR ou urgence

 

Chaîne de secours

L'ambulancier participe à la chaîne de secours des patients en détresse soit:

Même si en France, la chaîne des secours est souvent organisée par le centre 15, le SAMU et les pompiers, l'ambulancier a l'occasion dans de nombreuses circonstances de mettre en pratique les gestes de survie.

C'est pourquoi ce module est fondamental.
Sa durée est de 3 semaines ou 105 heures, la plus importante de la formation.

chaine secours

Mode emploi

L'enseignement théorique ne dispense pas de la pratique sur mannequin ou sur le terrain en stages notamment au SMUR, urgence et salle de réveil.

Hiérarchie, Organigramme

En pratique devant une détresse, il faut à la fois confirmer l'urgence par un bilan rapide, puis alerter et faire les gestes d'urgence.
Tout doit se faire dans un ordre précis variable selon la détresse dépistée.

N'oubliez pas que le contrôle des connaissances repose sur une situation clinique qu'il faut évaluer, bilanter puis organiser les actions à entreprendre.
Le succès de cet examen repose sur le dynamisme du candidat et les bons réflexes qu'il met en route.

Pour mieux apprendre, il faut utiliser des schémas d'actions appelés organigrammes de programmation ou algorigramme.
Nous vous conseillons de les desssiner vous même sous forme de fiches.


  ▽△ Mode d'emploi d'un algorithme

 

Il s'agit d'un dessin avec des rectangles, losanges, ronds... et des fléches.
Il répond à des questions du genre "le malade étouffe?" inscrit dans un losange
Si oui fléche vers geste à faire écrit dans un rectangle, si non étape suivante

▷ Explications wikipedia

organigramme

 


Les chapitres

Le cours est découpé en chapitres très scolaires. On ne peut pas tout enseigner en même temps.
Nous avons opté pour 2 chapitres théoriques avant de rentrer dans la pratique du bilan même s'il y a quelqures redites.

Comprendre les détresses

▷ Accès direct

On distinguera la fonction respiratoire, cardiaque, circulatoire et neurologique.
En sachant que souvent toutes ces fonctions sont liées.
Pour mieux reconnaître les signes de la détresse, il faut maitriser l'examen clinique qui est étudié en partie....au module 2 .

Toute détresse demande un minimum de compréhension. C'est l'objet de ce chapitre.
C'est pourquoi il est obligatoire d'avoir en images l'anatomie de l'organe en détresse ainsi que sa physiologie.
Vous trouverez au module 0 (mise à niveau) les notions nécessaires.
Par exemple; devant une asphyxie par corps étranger, il est intéressant de revoir l'anatomie du pharynx et du larynx ainsi que l'oxygénation et l'élimination du gaz carbonique.

Avertissement :
Le programme officiel met néanmoins un frein aux connaissances : "L'enseignement en physiopathologie doit être suffisant pour permettre au candidat d'identifier les signes d'alerte afin de mettre en œuvre les procédures d'urgence adaptées, sans entrer cependant dans un niveau de détails trop important afin de rester dans le cadre des missions de l'ambulancier."
Donc comprendre oui, réciter la physiopathologie: non

Techniques de réanimation

▷ Accès direct

Tous les gestes de la LVA à la défibrillation seront détaillés et mise en pratique sans distinguer le type de détresse.
On répondra à la question: dans quel ordre appliquer les gestes vitaux : A,B,C,D : ABCD ou ACDB ou CDBA ?

Bilan, gestes et transport

▷ Accès direct

On a l'impression que ce chapitre fait double emploi avec les 2 chapitres précédents: détresses et réanimation.
C'est en partie exacte (mais l'enseignement est une redite permanente).

Il s'agit de mettre en pratique l'organigramme en fonction de la situation.
On décrit:

Les objectifs de formation sont:

Traumatologie

▷ Accès direct

Même s'il s'agit en France du domaine des sapeurs pompiers, l'ambulancier est à même d'intervenir.
Alerte et protection sont spécifiques à l'accidenté.
Toutes les types de traumatisme seront étudiés tout particulièrement les risques et complications à dépister ainsi que les gestes à faire dont l'immobilisation.

Les objectifs de formation sont:

 

Personne agitée

▷ Accès direct

Il faut connaître les différents états d'agitation et les procédures médico-légales.

Les objectifs de formation sont:

 

NRBC

▷ Accès direct

NRBC sont les initiales des risques nucléaire, radiologique, biologique ou chimique.

Les objectifs de formation sont:

 

Accouchement inopiné

▷ Accès direct

Même s'il est rare l'accouchement à domicile est possible et l'ambulancier doit connaître les gestes à faire ou plutôt les gestes à ne pas faire.

Les objectifs de formation sont:

Les détails sur la grossesse, les urgences gynécologiques et d'accouchement ainsi que les transports de nouveau né , prématuré et enfant seront étudiés au module 2

 


△ Retour début page Suite Détresses ▷
◁ Retour choix module 1  

Menu | Cours | Aux | Téléchargement | Fiches | Exercices | Définitions | Savoir+ | Liens | Bonus | Ambulancier | Bienvenue | Contact | Plan |

Dr Pierre BLOT chim